Paysan, la culture de l'autonomie

Après décaillage, le grain est brassé pour extraire le sérum intra-granulaire. La main du fromager apprécie l'état d'avancement de cette étape.

Entre mer et campagne, la ferme de Bellevue se situe à Ruca en Côtes d’Armor : petit village de 500 âmes, placé à mi-distance entre Saint-Brieuc & Saint-Malo. Située à deux pas de la Côte d’Émeraude, la commune bénéficie à la fois des charmes de la verte campagne bretonne et de la beauté de notre côte sauvage pleine de richesses. Grande région agricole, ici le mot « agriculture » se conjugue aussi bien avec la mer, qu’avec la terre.

Héritage de nos aïeux, la ferme de Bellevue est reprise en 1979 par Anne & Dominique Darley.

Si Anne s’était jurée de ne jamais épouser un agriculteur, c’est finalement sans aucun regret qu’elle participe à l’aventure. Les débuts furent un peu hésitants, surtout pour Dominique qui avait presque tout à apprendre des cultures et de l’élevage. Mais ils s’accommodèrent rapidement de cette nouvelle vie. A l’époque il y avait un atelier vache et un atelier cochon. Rapidement ils abandonnèrent le cochon pour se consacrer aux vaches puis au fromage.

20 ans plus tard, Frédéric, s’installa sur la ferme et quelques années après, ce fut le tour de Benoit. Frédéric a en charge la gestion de l’élevage et des cultures et Benoit la fabrication et la vente des fromages. Pour les aider dans leur tâche, Johanna et Olivier, ont rejoint l’équipe sur les différents postes et contribuent également à l’écriture d’un nouveau chapitre

  • 1986 : La cuisine familiale se transforme en laboratoire R&D et met au jour le « Darley » !
  • 1987 : Une fromagerie est aménagée dans une pièce attenante à la laiterie, les choses s’officialisent. En plus du Darley, Dominique produit du fromage blanc et des petits lactiques (genre saint marcelin).
  • 1992 : Une médaille d’Or pour le Darley au Concours Général Agricole ! Quelle récompense pour Anne et Dominique et quels encouragements.
  • 1993 : Un magasin à la ferme est construit et servira de base arrière pour les marchés. Cette année voit aussi naitre le Hirel.
  • 2003 : Frédéric acquiert ses galons de fromager fermier sur les bancs des établissements d’enseignement laitier de Saint Lô et Surgère.
  • 2004-2005 : Frédéric rejoint la ferme et entreprend avec Dominique la mise aux normes de la ferme. Ils en profitent pour tout remettre à plat dans la fromagerie : de nouveaux locaux de transformation et de nouvelles caves d’affinages sont construites.
  • 2009 : Benoit rejoint la ferme/fromagerie. Avant de rentrer dans le vif du sujet et pour parfaire les acquis de la maison, il séjourna à plusieurs reprises dans le Jura pour se former à la transformation fromagère fermière. Cette année verra aussi arriver le Bleu d’Émeraude.
  • 2010 : C’est le départ en retraite de Dominique. Anne le suit quelques mois plus tard et revient occasionnellement pour retrouver avec plaisir ses clients sur les marchés.
  • 2011 : Suivez le fil du blog pour découvrir la suite !
Après coagulation, le caillé est tranché à l'aide d'une lyre pour obtenir des grains plus ou moins petits selon l'objectif du fromager.
cropped-fromagerie-darley-pâture.jpg